Communiqué de presse

POUR DES GARES VIVANTES ET ACCUEILLANTES

Le Ministre de la Mobilité, Georges Gilkinet salue la décision du Conseil d’Administration de la SNCB d’adopter des mesures complémentaires d’accompagnement pour chacun des 44 guichets de gare impactés par une décision de fermeture prise en novembre dernier. Une perspective pour des gares plus vivantes et accueillantes a ainsi pu être donnée, au terme des discussions menées ces derniers jours avec la SNCB.

Pour Georges Gilkinet, les gares doivent être vivantes, accueillantes et accessibles aux usagers du rail, comme à chaque concitoyen !

Le Conseil d’Administration de la SNCB a décidé aujourd’hui, sur proposition du Ministre et de la CEO, une série de mesures d’accompagnement de sa décision de fermeture de certains guichets. Des solutions vont à présent être recherchées pour chacune des gares concernées et ce, avec les Communes qui connaissent leur territoire, avec les associations qui ont besoin d’un coup de pouce pour leurs activités, avec les autres pouvoirs publics pour des services aux citoyens renforcés, notamment pour accompagner les citoyens les plus éloignés des solutions digitales fortement développées par la SNCB.

Georges Gilkinet : « Les gares doivent devenir des lieux de vie, des lieux de rencontres, et non des lieux abandonnés, fantômes. Après un moment de tension, que je regrette, la SNCB a accepté des aménagements en faveur d’un service amélioré aux voyageurs. Si chacun.e accepte de s’en saisir, cette décision peut constituer la base du développement des gares de demain. »

Concrètement, ces derniers jours d’échanges entre le Ministre et la SNCB ont amené des ouvertures importantes afin de veiller ensemble à un rail pour tous. Sont notamment à soulever :

  • Pour des gares +vivantes :
    • Désignation par la SNCB d’une personne de contact par gare, pour un dialogue actif avec les acteurs locaux (autorités, associations, services publics,…)
    • Mise en œuvre de « conventions de partenariats » avec les Communes concernées
    • Monitoring serré de ces contacts.
    • Mise à disposition des espaces aux associations sans but lucratif à prix coûtant
  • Pour des gares +accueillantes :
    • Garantie de salles d’attentes couvertes et chauffées
    • Elargissement de leurs heures d’ouverture par rapport à la situation actuelle, y compris dans les gares dont les guichets sont déjà fermés
    • Entretien régulier des lieux et passage quotidien de collaborateurs de la SNCB
  • Pour des gares +accessibles :
    • Dialogue avec les associations représentants les publics fragiles et âgés pour trouver les bonnes solutions pour répondre à la fracture numérique
    • Recherche de partenariat avec la Poste pour la vente de tickets dans les zones sans guichet
    • Renfort mobile de stewards dans les gares en période d’affluence
    • Assistance à distance pour les automates présents dans chaque gare et mise à l’étude de nouveaux automates +conviviaux pour le futur

Le CA de la SNCB tout comme le Ministre se sont engagés à suivre de près cette nouvelle dynamique pour que nos gares soient plus vivantes et accueillantes demain!

Georges Gilkinet : « Je veillerai en tout cas à inscrire dans le nouveau contrat de service public de la SNCB en 2022 une ambition accrue de service au public, à tous les publics, par des obligations particulières en matière d’accueil dans la gare. Ces objectifs manquent cruellement aujourd’hui dès lors qu’aucune obligation en la matière ne figure dans l’actuel contrat de gestion de la SNCB. Ce qui a conduit à cette nouvelle décision de fermeture de guichets. Il faut inverser cette tendance. »